DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Kosovo organise ses premières élections depuis son indépendance

Vous lisez:

Le Kosovo organise ses premières élections depuis son indépendance

Taille du texte Aa Aa

Plus d’un million et demi d’électeurs sont appelés à élire leurs maires et leurs adjoints dans 36 communes, mais la grande question est de savoir si la communauté serbe du Kosovo se rendra aux urnes. Car pour certains, participer aux élections reviendrait à reconnaître l’indépendance du Kosovo.

D’après Michele Giffoni, l’Ambassadeur italien au Kosovo qui a répondu au micro d’Euronews, “Ces élections municipales représentent un grand challenge pour le pays, et pour la communauté serbe.” Selon lui “au sud du Kosovo, il y a des raisons d‘être optimiste car une grande partie des serbes ont semble-t-il décidé de voter.” Mais dans plusieurs régions limitrophes de la Serbie on s’apprête à boycotter purement et simplement le scrutin, pour répondre notamment aux appels de de Belgrade et de l‘église orthodoxe très influente. D’après le secretaire d’Etat serbe pour le Kosovo Oliver Ivanović, “il n’y a aucune indication claire quant à la manière dont les Serbes vont agir. Mais par expérience, chaque fois que la Serbie a appelé la communauté serbe à ne pas voter, le taux de participation a toujours été extrêmement faible.” Le scrutin s’annonce une nouvelle fois à couteaux tirés entre Serbes et Kosovars. Ces élections vont donc servir de test pour l’Europe. À travers sa mission Eulex, l’Union européenne s’est en effet fortement investie pour apaiser les tensions entre les deux communautés.