DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mort à Venise...

Vous lisez:

Mort à Venise...

Taille du texte Aa Aa

Venise était bien triste ce samedi. A la place du caranaval, c’est à un enterrement auquel les touristes ont assisté. Et c’est le cercueil de Venise, la sérenissime, que les gondoliers transportent à l’ombre du Rialto.

Tout cela ne sont pas de vraies funérailles, qu’on se rassure, ce sont les habitants de la cité lacustre qui ont organisé cette cérémonie funèbre. Pour attirer l’attention du monde sur le sort de leur ville qui se dépeuple. De 120 000 habitants dans les années 60, on est passé à 60 000. Les Vénitiens se plaignent. Pas facile de circuler dans cette ville et ses canaux qui font surtout le bonheur des touristes, pas facile de payer des loyers élevés, et des biens de consommation plus chers qu’ailleurs. Les habitants de Venise ne veulent pas d’une ville sans âme. Du cercueil, ils ont sorti un drapeau représentant un phénix, symbole de Venise. Pour que la sérénissime renaisse de ses cendres…