DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Rome, dernière étape du Traité de Lisbonne


monde

Rome, dernière étape du Traité de Lisbonne

L’Europe peut pousser un ouf de soulagement. Rome a été la dernière étape d’une ratification difficile. Celle du Traité de Lisbonne. Lors d’une cérémonie simple au Palais Farnesina à Rome, le Premier ministre tchèque Jan Fisher a donné au ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini, le document signé le 3 novembre par Vaclav Klaus. Le président tchèque a été le dernier dirigeant des 27 à signer le traité de Lisbonne, après de nombreuses réticences. “Nous somes témoins d’un évènement extraordinaire et d’une extraordinaire situation, a déclaré jan Fisher. Nous sommes à la fin du processus de ratification, et au début de la construction d’une Europe plus forte, plus efficace.”

Et à la tête de cette Europe, il faut un président. Les 27 doivent le désigner jeudi, et avec lui le chef de la diplomatie de l’UE. Un évènement à suivre, jeudi donc, avec nous sur Euronews dans une émission spéciale.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un train déraille en Inde