DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Sommet de la FAO à Rome contre la faim

Vous lisez:

Sommet de la FAO à Rome contre la faim

Taille du texte Aa Aa

Un milliard d‘être humains ont faim dans le monde alors que la planète produit plus de nourriture qu’il en faut pour nourrir tous ses habitants. Un enfant meurt de faim toutes les six secondes.

C’est sur ce paradoxe tragique que s’ouvre aujourd’hui à Rome le sommet mondial de la FAO, l’Organisation des Nations Unies pour l’Agriculture et l’Alimentation. Plus de 60 chefs d’Etats et de gouvernement sont attendus dont le Brésilien Lula mais il n’y aura aucun leaders du G8 à l’exception du président du Conseil italien Silvio Berlusconi. Une absence dénoncée par les ONG qui rappelle que le G8 a promis en juillet dernier de consacrer 13 milliards d’euros sur trois ans à l’agriculture. Car l’heure est à l’action. Cela faisait trente ans que le chiffre d’un milliard d’affamés n’avait pas été franchi. Signe de l’urgence, la FAO appelle la planète à augmenter sa production agricole de 70% d’ici 2050 afin de pouvoir nourrir plus de 9 milliards d’habitants à cette date. Il faudrait pour cela un investissement de 29,6 milliards d’euros par an contre seulement 5 milliards actuellement. Le président du Fonds international pour le développement de l’Agriculture rappelle toutefois que l’assistance financière des pays développés ne suffira pas et que les pays en développement doivent aussi engager leurs propres actions. Parmi elles, des investissements ciblés sur les populations rurales démunies et des planifications à long terme. En attendant, les ONG ont symboliquement illuminé le Colisée pour symboliser cette lutte contre la faim afin d‘éclairer les grands de ce monde sur la marche à suivre pour en finir définitivement avec ce fléau.