DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Vivendi se paye le brésilien GVT mais le prix est jugé trop élevé

Vous lisez:

Vivendi se paye le brésilien GVT mais le prix est jugé trop élevé

Taille du texte Aa Aa

Le groupe de télécommunications et de loisirs français Vivendi est pour l’instant la plus forte baisse de l’indice Cac40 : les investisseurs estiment élevé le prix payé par Vivendi pour le rachat surprise du brésilien GVT pour lequel Vivendi était en concurrence avec l’espagnol Telefonica. Vivendi va débourser 1,6 milliard d’euros pour 53% du capital de l’opérateur brésilien et 2,8 milliards si son offre sur 100% du capital aboutit; soit un tiers de plus que son offre initiale.