DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

En attente de concret au sommet de la FAO

Vous lisez:

En attente de concret au sommet de la FAO

Taille du texte Aa Aa

Tout reste à définir plus concrètement au sommet de la FAO qui entre dans sa deuxième journée: le montant des aides, les conditions de leur attribution, et les investissements à faire pour augmenter la production agricole. Selon les ONG, le développement de l’agriculture dans les pays pauvres serait le meilleur moyen de combattre la faim.

Parmi les invités controversés à cette réunion de Rome, le président du Zimbabwe Robert Mugabe, et le colonel Kadhafi qui a dénoncé lundi “un nouveau féodalisme” en Afrique. Les ONG, à leur manière, ont également accusé les multinationales de l’alimentaire de s’emparer de millions d’hectares de bonne terre dans le tiers monde, et cela aux dépends des petits paysans. Après les grands sentiments exprimés hier, le sommet de la FA0 va donc devoir entrer dans la réalité. “Il n’y a même pas eu de consensus sur une date butoir pour éradiquer la faim dans le monde”, s’est plaint Jacques Diouf, le directeur général de la FAO. 2025 avait été évoquée.