DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Berlusconi : pas d'élections anticipées

Vous lisez:

Berlusconi : pas d'élections anticipées

Taille du texte Aa Aa

Silvio Berlusconi dément toute vélléité d’organiser des élections anticipées, pour mettre fin aux tensions de plus en plus palpables au sein de sa coalition de droite. “La majorité qui soutient le gouvernement” depuis avril 2008 “est solide”, a rappelé le Premier ministre italien, en réaction aux propos du président du Sénat, pourtant proche de Silvio Berlusconi.

“Le devoir de la majorité est de garantir qu’au Parlement, le programme du gouvernement soit soutenu par un bloc compact d‘élus”, avait ainsi déclaré Renato Schifani. “Si cette unité n’est pas avérée, alors cela veut dire que le pacte électoral n’est pas respecté. Et si cela se vérifie, il appartient aux électeurs d’en décider en dernier ressort lors de nouvelles élections.” Une déclaration destinée sans doute à faire réagir publiquement Gianfranco Fini. Le président de la chambre des députés a manifesté ces derniers temps son désaccord avec les politiques menées par le Cavaliere. Certains médias italiens lui prêtent d’ailleurs l’intention de succéder à Berlusconi à la tête du gouvernement. Quoi qu’il en soit, le prochain test électoral aura lieu au printemps lors des élections régionales.