DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Manifestation d'euro-députées pour une meilleure place des femmes dans les institutions

Vous lisez:

Manifestation d'euro-députées pour une meilleure place des femmes dans les institutions

Taille du texte Aa Aa

A l’heure où les Vingt-sept s’apprêtent à désigner les dirigeants de l’Union, des femmes ont donné de la voix. C‘était à Bruxelles, ce mercredi. Ces élues estiment que les femmes sont sous-représentées dans les institutions européennes. En brandissant leur curriculum vitae, elles affirment être à même d’accéder aux postes à responsabilité.

Pour l’occasion, pas de clivage politique. Unanimement, elles exigent que les hommes ne raflent pas tous les postes à pourvoir. Parmi les cibles, il y a la commission. Les manifestantes exigent que la future équipe comporte au moins autant de femmes que l‘équipe sortante (en l’occurrence, huit). Si ce n’est pas le cas, elles préviennent qu’elles voteront contre une telle commission. “On est là pour réclamer l‘égalité homme-femme, que nous prônons dans les textes au niveau de l’Union européenne, mais dans les faits, malheureusement, ce n’est pas encore le cas, explique Karima Delli, eurodéputée française. Donc on réclame aujourd’hui, plus de femmes aux postes de l’Union européenne”. La pression monte donc quant au choix de celui ou celle qui occupera le poste de président de l’Union, ainsi que le futur détenteur (ou la future détentrice) du poste de ministre des Affaires étrangères. Le choix doit se faire ce jeudi.