DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Piraterie : l'équipage de l'Alakrana sain et sauf aux Seychelles

Vous lisez:

Piraterie : l'équipage de l'Alakrana sain et sauf aux Seychelles

Taille du texte Aa Aa

L‘équipage de l’Alakrana est désormais sain et sauf aux Seychelles. Le thonier espagnol, détenu par des pirates somaliens depuis le 2 octobre, avait finalement été libéré en début de semaine. Les 36 marins ont raconté en détail leur calvaire expliquant avoir été frappés et menacés de mort à de nombreuses reprises…

Le capitaine de l’Alakrana ne cache pas son soulagement :“Cela devenait très difficile. Mais grâce au gouvernement nous sommes tous sortis de cet enfer”. Une rançon de 2,7 millions d’euros aurait été versée par l’armateur pour obtenir la libération de l’Alakrana et de son équipage. Madrid nie avoir participé au paiement comme le souligne le secrétaire d’Etat aux Affaires Maritimes: “Je ne sais pas à combien se monte la rançon.Le gouvernement a juste soutenu l’armateur au cours des négociations”. Dimitri Medvedev s’est prononcé en faveur d’un tribunal pénal international pour les pirates. Le président russe estime que la piraterie est un défi international et qu’il s’agit de se donner les moyens de la combattre.