DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidentielle roumaine : en finir avec l'instabilité politique

Vous lisez:

Présidentielle roumaine : en finir avec l'instabilité politique

Taille du texte Aa Aa

Les Roumains sont appelés aux urnes ce dimanche pour une présidentielle censée sortir le pays de la crise politique et faire avancer les réformes.

Selon les sondages, le président sortant, le centriste Traian Basescu, devrait arriver en tête du premier tour demain. Il est crédité de 33 % des intentions de vote. Il est cependant talonné par son adversaire social démocrate, Mircea Geoana, qui recueillerait 30 %. Il faut dire que sur fond de récession économique, il a axé sa campagne sur le social. Le PIB roumain devrait en effet se contracter de 8 % cette année. Le candidat libéral, Crin Antonescu, n’arriverait quant à lui qu’en troisième position, avec 18 %. Les 18 millions d‘électeurs sont également appelés à se prononcer par référendum sur la suppression d’une des deux chambres du parlement. Il faut cependant que la participation atteigne 50% pour valider le scrutin. Or, la lassitude laisse présager une forte abstention. “Je n’en attends rien, commente un retraité de Bucarest. Rien de ce que le Président avait promis n’a été accompli. La situation des retraités est désastreuse. J’ai travaillé 60 ans et j’ai une retraite de 23 euros par mois !” “Honnêtement, avoue une autre passante, je n’ai pas envie d’aller voter parce que je ne fais plus confiance aux hommes politiques. Je suis sûre qu’il y a beaucoup de gens qui ne leur font plus confiance. Je me prononcerai seulement au deuxième tour.” La Roumanie est considérée comme l’Etat le plus corrompu de l’Union européenne, qu’elle a rejoint en 2007. Elle se cherche en vain un gouvernement depuis qu’une motion de censure a fait chuter la coalition de centre-droit d’Emile Boc en octobre.