DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coup de grisou en Chine : peu d'espoir pour les mineurs disparus

Vous lisez:

Coup de grisou en Chine : peu d'espoir pour les mineurs disparus

Taille du texte Aa Aa

C’est la pire catastrophe minière qu’ait connu la Chine ces deux dernières années.

Un coup de grisou a fait au moins 92 morts hier dans une houillère du nord-est du pays. Les secouristes explorent toujours les galeries à la recherche de seize mineurs qui seraient pris au piège par 500 mètres de fond. Pour l’exploitant public de la mine de Hegang, une des plus vieilles de Chine, cet accident n‘était pas prévisible. “Que je sache, il n’y a pas eu de signes précurseurs, a expliqué Zhang Jinguang, porte-parole de la Longmei holding. S’il y en avait eu, nous aurions pu les contrôler. Ca a été une explosion énorme et soudaine de charbon et de gaz, comme une bombe.” Pas de quoi rassurer les proches des mineurs toujours portés disparus. Ils attendent anxieusement aux abords de la mine. “Je connais deux des victimes, confie une femme. Et l’un d’eux n’est pas encore remonté. Ce sont mes amis.” Sur les 528 mineurs qui travaillaient dans la houillère, les 400 plus proches de la surface ont été évacués avant l’explosion, en raison du niveau élevé des gaz dans les galeries. Une soixantaine d’entre eux ont été hospitalisés, certains dans un état grave.