DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Roumanie élit son président dans un contexte de crise

Vous lisez:

La Roumanie élit son président dans un contexte de crise

Taille du texte Aa Aa

Les bureaux de vote ont ouvert en Roumanie, où les électeurs doivent choisir leur président. Premier tour ce dimanche.

Le vainqueur de ce scrutin aura 5 ans pour tenter de sortir le pays de la crise qu’elle soit économique ou politique. La Roumanie est plongée dans la récession et son gouvernement est tombé à la mi-octobre. Deux hommes font figure de favoris. D’abord le président de centre-droit sortant : Traian Bacescu. Il met en avant son bilan, notamment l’entrée de son pays dans l’Union européenne, la condamnation des crimes du communisme ou des avancées dans l‘épineuse lutte contre la corruption. Au coude à coude dans les sondages avec Traian Bacescu, Mircea Geoana. L’actuel président social-démocrate du Sénat. Il propose un vigoureux plan anti-crise, basé notamment sur la construction de logements et un accès plus simple au crédit pour les entreprises. Les deux hommes sont crédités de 30 à 32 % des voix au premier tour, loin devant Crin Antonescu, le candidat libéral. Le scrutin débute dans un climat de défiance à l‘égard des hommes politiques. La participation pourrait être inférieure à 50 %.