DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Liban célèbre 66 ans d'indépendance

Vous lisez:

Le Liban célèbre 66 ans d'indépendance

Taille du texte Aa Aa

Des fleurs en hommage aux hommes de l’indépendance : le Liban fête le soixante-sixième anniversaire de son émancipation du joug français.

Une journée marquée par des parades militaires, aériennes et terrestres à Beyrouth, où les cérémonies étaient présidées par les trois plus hauts dignitaires de l’Etat : le président chrétien Michel Sleimane, le premier ministre sunnite Saad Hariri, et le président chiite de l’assemblée nationale, Nabih Berri. Une représentation confessionnelle inscrite dans la constitution du Liban indépendant, mais qui pourrait bientôt en disparaître. Dans une allocution télévisée hier, le président Sleimane, au pouvoir depuis un an et demi, a appelé à la mise en place d’un comité qui travaillerait sur l’abolition du confessionnalisme politique. Une idée également défendue par les chiites, qui constituent la plus importante des 17 communautés confessionnelles du Liban. Michel Sleimane a également proposé de redonner aux expatriés, des chrétiens en grande majorité, le droit à la nationalité et le droit de vote. C’est la première fois depuis 2003 que les célébrations de l’indépendance se déroulent dans un contexte de sérénité relative au Liban.