DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cambodge: phase cruciale dans le procès de "Douch"

Vous lisez:

Cambodge: phase cruciale dans le procès de "Douch"

Taille du texte Aa Aa

Après 72 jours d’audience, l’heure est au réquisitoire et aux plaidoiries dans le procès de celui que l’on surnomme “Douch”. Cet ex-tortionnaire Khmer rouge était le chef de la prison S-21 où 15 000 personnes furent torturées et exécutées entre 1975 et 1979.

A l’audience il est apparu comme un bureaucrate zélé expliquant son dévouement au régime de Pol Pot par la peur d‘être lui même exécuté. Cet argument a été jugé irrecevable par l’avocat des parties civiles. Selon lui, “aujourd’hui encore, l’accusé chercherait à éluder ou à minimiser son rôle et la terrible réalité que fut S-21”.

Cette semaine est très importante pour le peuple cambodgien et les victimes du régime khmer rouge qui ont perdu leurs proches. Des milliers de gens ont demandé un accès à la salle d’audience. Il faut dire que plus de deux millions de personnes, soit un quart de la population du Cambodge, sont mortes à l‘époque sous la torture, d‘épuisement ou de malnutrition. Des cinq cadres du régime totalitaire aujourd’hui détenus, “Douch” est le premier à être juger. Il est accusé de crimes de guerre, crimes contre l’humanité, torture et meurtre avec préméditation. A 67 ans, il risque la prison à perpétuité.