DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pluie et grippe H1N1 n'arrêtent pas le Hajj

Vous lisez:

Pluie et grippe H1N1 n'arrêtent pas le Hajj

Taille du texte Aa Aa

Des centaines de milliers de musulmans arrivent à la Mecque alors que d’autres commencent à converger vers la vallée de Mina, à une dizaine de kilomètres. Ils entament les rites d’un pèlerinage placé cette année sous haute surveillance médicale pour éviter la propagation de la grippe H1N1.

Des caméras thermiques ont été placées aux entrées de la vallée de Mina. La route est sillonnée de cliniques mobiles et d’ambulances. L’Arabie saoudite a mis d’importantes mesures en place pour minimiser les risques de contamination pendant le Hajj. Depuis samedi, les autorités ont annoncé les décès de quatre pèlerins liés à la grippe H1N1. On recense aujourd’hui une soixantaine de cas de contamination. Jusque là, c’est largement en-dessous de ce que redoutait Ryad. 20.000 membres des services médicaux ont été mobilisés. Et un million et demi de doses d’antiviraux ont été stockées. Tout a été prévu sauf les pluies torrentielles qui se sont abattues sur la grande ville côtière de Jeddah, là où continuent d’arriver en masse les pèlerins musulmans.