DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Barack Obama à Copenhague pour soutenir un accord sur le climat

Vous lisez:

Barack Obama à Copenhague pour soutenir un accord sur le climat

Taille du texte Aa Aa

A cette occasion, le président américain, a décidé de proposer une réduction de l’ordre de 17% des émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020.

Cette mesure atteindra ensuite 30 % en 2025. C’est une bonne nouvelle pour les organisateurs du sommet, même si Yvo De Boer, le responsable du climat à l’ONU reste prudent. “Il n’y a pas de plan B pour Copenhague, uniquement un plan A en faveur de l’action. Les tempêtes inhabituelles en Asie et en Amérique latine et les sécheresses prolongées en Afrique ont déjà sérieusement touché les personnes dans les pays en voie de développement” a-t-il déclaré. Pour beaucoup même si la conclusion d’un nouveau traité à Copenhague paraît hors d’atteinte, le geste d’Obama va dans le bon sens, celui de la rupture avec les politiques de son prédécesseur. Parmi les nations les plus touchées par le réchauffement, les pays amazoniens. Après des inondations sans précédent c’est la sécheresse qui sévit là bas, tuant le bétail et détruisant une végétation jadis luxuriante. D’après un représentant de Greenpeace au Brésil, “la hausse des températures aura un impact non négligeable sur la forêt et sa biodiversité. Des scientifiques estimant même que de larges parties de la forêt perdront de leur densité.” Pour en parler un mini sommet sur le climat se déroulera ce jeudi à Manaus au Brésil. Les huit pays de la région, auxquels est venue s’ajouter la France du fait de son territoire guyanais, tenteront d’apporter des idées et de trouver une position commune à 10 jours du sommet de Copenhague.