DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Catastrophe ferroviaire meutrière en Russie : la piste terroriste envisagée

Vous lisez:

Catastrophe ferroviaire meutrière en Russie : la piste terroriste envisagée

Taille du texte Aa Aa

Un wagon éventré, d’autres renversés : voilà tout ce qu’il reste du Nevski Express Moscou-Saint-Pétersbourg, qui a déraillé hier soir. Au moins 39 personnes ont été tuées et une centaine blessées, 19 sont portées disparues, plusieurs seraient toujours coincées dans la carcasse déformée du train.

La catastrophe s’est produite à 21h30 heure locale, à environ 350 km de la capitale russe, près de la ville de Bologoye. 682 personnes se trouvaient à bord du train de luxe. L’axe ferroviaire Moscou-Saint-Pétersbourg est un des plus fréquenté de Russie. Les causes de cet accident restent obscures, mais la piste terroriste est envisagée. Des témoins ont fait état d’une explosion peu avant le déraillement, et un trou d’un mètre de diamètre a été découvert près de la voie ferrée. Les passagers sortis indemnes et les blessés légers ont été évacués vers Saint-Pétersbourg. En 2007, un train de la même ligne avait déraillé après une explosion sur les voies. Les responsables présumés, proches de la rébellion tchétchène, sont actuellement en procès.