DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Double référendum en Suisse ce dimanche sur la construction de minarets et les ventes d'armes

Vous lisez:

Double référendum en Suisse ce dimanche sur la construction de minarets et les ventes d'armes

Taille du texte Aa Aa

Faut-il inscrire l’interdiction de construire des minarets dans la constitution fédérale suisse ? Un référendum a lieu ce dimanche sur cette question sensible.

La droite conservatrice et populiste est à l’origine de cette proposition de loi. L’Islam est la seconde religion du pays. Il y a plus de 310 000 musulmans qui vivent en Suisse soit 4,3% de la population. La Confédération compte quatre minarets et deux de plus ont été plannifiés à Will et Langenthal. Le Parti du peuple suisse a multiplié les campagnes d’affichage provocatrices assimilant les minarets à des missiles. Le gouvernement suisse s’est opposé à cette interdiction rappelant les principes de tolérance tout en craignant une radicalisation du monde arabo-musulman vis-à-vis de Berne et de ses entreprises. L’autre référendum de ce dimanche porte sur les ventes d’armes à des pays en guerre. Le Parti du peuple suisse s’y oppose estimant que cela pourrait porter atteinte à la sécurité des Suisses et à la compétitivité de l’industrie de l’armement dans le pays. Cette dernière a rapporté 477 millions d’euros en 2008. A l’initiative de ce vote, le Groupe pour une Suisse sans armée défend au contraire une politique étrangère cohérente et neutre. A cette fin, la Confédération ne doit pas selon eux participer même indirectement aux conflits et à la mort d‘éventuelles victimes innocentes. Il s’agit du troisième référendum sur ce sujet. En 1997, il avait été rejeté à plus de 77%.