DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles déplore le faible niveau du yuan

Vous lisez:

Bruxelles déplore le faible niveau du yuan

Taille du texte Aa Aa

C´est ce lundi que s’ouvre le douzième sommet Chine – Union européenne. Parmi les sujets à l’ordre du jour, les questions d’environnement, à quelques jours de la conférence de Copenhague.

Entre Pékin et Bruxelles, l’autre grand sujet de discussion concerne la politique monétaire. Il en a d’ailleurs beaucoup été question ce dimanche lors des entretiens entre les dirigeants chinois et européens. Les responsables de la zone euro considèrent que le yuan est à un niveau trop bas, et que cela dope artificiellement l‘économie chinoise. Depuis presqu’un an, l’euro ne cesse de gagner de la valeur face au yuan. Aussi les dirigeants européens ont-ils demandé à leur homologues chinois de faire un geste pour que leur monnaie nationale regagne de la valeur. Le président de l’Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, s’est ainsi justifié : “Ce n’est pas facile de dire aux opinions publiques en Europe que l‘économie chinoise, actuellement la plus dynamique au monde, celle qui accumule les surplus, est également celle qui déprécie sa monnaie face aux autres devises”, a-t-il expliqué. Ce faible niveau du yuan favorise les entreprises chinoises qui exportent – et elles sont nombreuses. On le voit au niveau des échanges commerciaux : le total des exportations chinoises vers l’Europe est (en valeur) deux fois et demi plus élevé que les exportations européennes vers la Chine. Face à cette situation, les dirigeants de la zone euro ont mis en garde les autorités chinoises contre une éventuelle montée du protectionnisme en Europe.