DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'interdiction des minarets en Suisse ne laisse personne indifférent en Europe

Vous lisez:

L'interdiction des minarets en Suisse ne laisse personne indifférent en Europe

Taille du texte Aa Aa

Les Suisses ont rejeté à plus de 57% la construction de nouveaux minarets sur leur territoire. Ce référendum aura donc servi bien au delà de ses espérances les idées de l’UDC, le parti populiste suisse à l’origine du scrutin. Et l’UE s’inquiète déjà de ses résultats.

“Je crois en la liberté, donc je ne pense pas que l’on puisse construire une grande Europe sans la liberté d’expression, et la liberté de croyance. c’est ça le problème.” a déclaré la ministre suédoise de la Justice, Eveline Widmer. Du côté des partis d’extrême droite européens on se félicite de ce score sans appel et l’on se prend à rêver d’une pareille mesure dans son pays. “J’espère vraiment que d’autres pays suivront. Je prendrai moi-même une initiative au parlement néerlandais, afin d’obtenir un tel référendum contre les minarets aux Pays-Bas.” a déclaré Gert Wilders leader du Parti pour la Liberté. Parmi les autres réactions, celle du Vatican pour qui ce résultat est “un coup dur porté à la liberté de religion”. Enfin le Conseil de l’Europe s’est dit préoccupé par le référendum qui risque selon lui “d’encourager des sentiments d’exclusion et d’accentuer les clivages dans nos sociétés.”