DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Iran joue la carte de la diplomatie dans le dossier nucléaire

Vous lisez:

L'Iran joue la carte de la diplomatie dans le dossier nucléaire

Taille du texte Aa Aa

La question nucléaire peut encore être réglée par la voie diplomatique, voilà en substance ce qu’a déclaré le président du Parlement iranien, Ali Larijani, qui a aussi précisé que son pays comptait poursuivre ses activités nucléaires en coopération avec l’AIEA, l’agence internationale de l‘énergie atomique.

Cette déclaration intervient quelques jours après la résolution adoptée par l’AIEA, qui condamne Téhéran pour son programme controversé en lui demandant de fermer l’un de ses centres d’enrichissement d’uranium, dont l’existence a été révélé il y a deux mois.

Mais cette déclaration de Larijani a de quoi surprendre, 24 heures après de nouvelles déclarations du président Ahmadinedjad qui a annoncé la construction de 10 nouvelles usines d’enrichissement d’uranium et la production d’uranium enrichi à 20%.

Coïncidence du calendrier, c’est également aujourd’hui que Mohamed El Baradei quitte son poste de Directeur général de l’AIEA, alors que les négociations sont toujours au point mort dans le dossier nucléaire iranien.