DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le débat sur les minarets s'exporte en France

Vous lisez:

Le débat sur les minarets s'exporte en France

Taille du texte Aa Aa

Minaret ou non dans les mosquées, la question se pose aussi en France, en plein débat sur l’identité nationale. Il faut dire que la communauté musulmane française est la plus importante d’Europe. L’Islam est d’ailleurs la seconde religion du pays. Pour Dalil Boubakeur, recteur de la mosquée de Paris, le débat se pose ailleurs. “Le minaret pris isolément, nous ne voyons pas pourquoi on peut l’identifier comme étant un symbole autre que celui d’une salle où les gens se réunissent pour prier, a-t-il déclaré. Ce qu’il y a lieu de voir, c’est qui va gérer ces mosquées, quelle sera la population qui viendra, quelle sera le discours donné dans ces mosquées, et par quels imams. Tout le problème, nous l’avons toujours dit, c’est la formation des imams, et des imams qui savent respecter bien entendu l’authenticité de l’Islam, et ne pas sortir de leur rôle qui est défini par les lois, par la loi du pays.”

C’est vendredi dernier que la coupole de la future grande mosquée de Strasbourg a été posée après des années de difficultés mais aussi de controverses. Car l’ancienne équipe municipale de droite s‘était toujours opposée à la construction d’un minaret. Ce qui ne semble pas être le cas de l’actuel maire socialiste. La future mosquée de Marseille, elle, aura bien droit au sien.