DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Porfirio Lobo, nouveau président du Honduras

Vous lisez:

Porfirio Lobo, nouveau président du Honduras

Taille du texte Aa Aa

Porfirio Lobo n’a pas attendu la fin du dépouillement pour s’autoproclamer vainqueur de l‘élection présidentielle au Honduras.

Le candidat de l’opposition conservatrice, qui obtiendrait plus de 55% des voix, a proposé de créer un gouvernement d’union nationale : “Souvenez-vous, à partir de ce soir, je travaillerai dans l’intérêt de tous les Honduriens. J’aimerai et j’accorderai toujours beaucoup d’attention à mon parti, mais désormais je travaillerai dans l’intérêt de tous les Honduriens, au-delà des partis politiques”. Le scrutin, a été organisé par un gouvernement arrivé au pouvoir grâce à un coup d’Etat. Le président intérimaire Roberto Micheletti, n’a pas participé à l‘élection, mais sa formation, le parti libéral, avait présenté un candidat. Elvin Santos. Celui-ci a d’ores et déjà reconnu sa défaite. Dans la rue, beaucoup se disent satisfaits du scrutin. Pour cet homme, il s’agit d’une preuve que les Honduriens sont unis, et que le vainqueur c’est le Honduras. Mais le scrutin ne fait pas l’unanimité pour autant. Un homme en particulier, Manuel Zelaya est très critique. Le président, chassé du pouvoir le 28 juin dernier, est réfugié depuis deux mois à l’ambassade du Brésil au Honduras. Il a qualifié l‘élection de mensongère, illégitime et illégale. Zelaya réfute les chiffres officiels d’une participation au dessus de 60%. Selon lui c’est l’abstention qui a dépassé les 60%.