DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Trente groupes fiannciers feraient l'objet d'une supervision transfrontalière en raison du risque systémique qu'ils représentent

Vous lisez:

Trente groupes fiannciers feraient l'objet d'une supervision transfrontalière en raison du risque systémique qu'ils représentent

Taille du texte Aa Aa

Pour éviter la propagation des risques systémiques, en cas de déclenchement d’une nouvelle crise financière, trente grandes institutions financières ont été désignées comme pouvant faire l’objet d’une supervision transfrontalière par les régulateurs, en raison du risque systémique qu’elles représentent : on citera pèle-mêle parmi les banques : HSBC, UBS, Société Générale et BNP Paribas, Banco Santander et Deutsche Bank. C’est ce qu’affirme le Finacial Times lundi.