DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Catastrophe de Bhopal : 25 ans après, le site reste contaminé

Vous lisez:

Catastrophe de Bhopal : 25 ans après, le site reste contaminé

Taille du texte Aa Aa

Ce fut la pire catastrophe industrielle qu’ait jamais connu l’Inde.

25 ans après, la ville de Bhopal porte encore les séquelles de la fuite chimique meurtrière de l’usine Union Carbide, aujourd’hui propriété de l’américain Dow Chemicals. Ceux qui ont survécu à la tragédie souffrent aujourd’hui de graves problèmes de santé dans un environnement qui n’a jamais été décontaminé. “Rien n’a changé pour nous, témoigne Nassem Bano, qui a survécu à la catastrophe. Nous sommes toujours là où nous étions au moment de la fuite de gaz, il y a 25 ans, le 2 décembre à 1h10 du matin. A l‘époque, le gaz s’est infiltré partout, tuant ma mère et mon père et me laissant orpheline. J’ai tout perdu ce jour-là. Mes poumons sont encore abimés et je suis asthmatique.” Le 2 décembre 1984, 40 tonnes d’isocyanate de méthyle, un gaz particulièrement toxique, s‘étaient échappé de l’usine de Bhopal, tuant 3500 personnes en quelques semaines. Depuis, les résidus de ces émanations ont fait entre 15 000 et 33 000 morts selon les sources.