DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël met en garde l'Union européenne sur Jérusalem

Vous lisez:

Israël met en garde l'Union européenne sur Jérusalem

Taille du texte Aa Aa

Israël voulait stopper les nouvelles constructions pour dix mois en Cisjordanie. Mais malgré l’intervention de la police, certains colons ne l’entendent pas ainsi. Avec ce moratoire, l’Etat hébreu entendait afficher sa bonne volonté sur le front diplomatique.

Mais désormais, le ton a changé : sur fond de tensions à Jérusalem-est, le gouvernement israélien rejette la proposition de la présidence suédoise de l’Union européenne de faire de ces districts, la capitale d’un futur Etat palestinien dans le cadre des négociations de paix. D’après un document interne, Stockholm ferait cette proposition aux 27 mardi prochain. Jusqu‘à présent, l’Union évoquait un Etat palestinien sans mentionner sa capitale. D’après le porte-parole de la Commission Lutz Guller, “ce serait une avancée si on obtenait un accord pour faire de Jérusalem, la future capitale partagée de deux Etats. Je pense, souligne-t-il que c’est une prise de position qui a déjà été réaffirmée assez souvent.” La moitié des 27 ne serait pas d’accord avec la formulation suédoise qui semble renvoyer aux frontières de 1967. Depuis lors, à Jérusalem-est, Israël démolit les habitations construites sans permis israélien et évince les Palestiniens de ces logements. L’an dernier, plus de 4500 d’entre eux ont perdu leur statut de résidents de Jérusalem: un chiffre record.