DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Turquie appelle la Suisse à réparer "l'erreur" du référendum interdisant la construction des minarets

Vous lisez:

La Turquie appelle la Suisse à réparer "l'erreur" du référendum interdisant la construction des minarets

Taille du texte Aa Aa

Toutes les autorités d’Ankara se sont mobilisées hier pour dénoncer le vote de dimanche. Elles ont mis en garde contre une montée du racisme en Europe.

Le premier ministre turc a exhorté Berne “à faire machine arrière dans les plus brefs délais”. Recep Tayyip Erdogan a déclaré que la question sur les minarets n’aurait jamais dû être soumise à un vote populaire. Cela reflète selon lui “la montée de l’extrême-droite en Europe et il a averti que l’islamophobie était un crime contre l’humanité”. 100 000 turcs vivent en Suisse et la plupart ont exprimé leur inquiétude. Le président de la confédération Hans-Rudolf Merz qui avait appelé au rejet du référendum privilégie une approche neutre. Il veut étudier l‘évolution des réactions qui peuvent selon lui aussi bien s’aggraver ou s’atténuer. La ministre suisse des affaires étrangères a une opinion plus tranchée à propos du référendum de dimanche voulu par la droite populiste. Selon Micheline Calmy-Rey, la sécurité de la confédération n’est plus garantie et Berne est désormais confrontée à une indignation du monde musulman. L‘épisode danois avec les caricatures de Mahomet en 2005 est dans toutes les mémoires.