DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Alliés encore divisés sur un envoi supplémentaire de soldats en Afghanistan

Vous lisez:

Les Alliés encore divisés sur un envoi supplémentaire de soldats en Afghanistan

Taille du texte Aa Aa

Envoyer ou non plus de soldats en Afghanistan, c’est cette question qui préoccupe une partie des dirigeants des pays membres de l’Otan. Hier, Barack Obama a confirmé qu’un contingent de 30 000 soldats américains supplémentaires sera bientôt mis en place dans ce pays en guerre. Le secrétaire d‘état américain à la défense Robert Gates s’attend aussi à un soutien des forces de l’Otan. “Nous comptons sur un renfort de 5000 à 7000 soldats de l’OTAN, a-t-il affirmé, et espèrons que les alliés vont nous aider à mener à bien notre mission d’entraînement, d‘équipement et de financement de l’armée nationale afhgane et de la police”.

Pour le moment, la présence internationale en Afghanistan totalise autour de 100 000 hommes, près du tiers sont Américains. Les Européens, à l’image du chef de la diplomatie néérlandaise, rechignent encore à l’idée de renforcer leurs effectifs. “Nous devons prendre notre décision au sein du gouvernement, dès que nous l’aurons fait, le Parlement en prendra connaissance et nous informerons ensuite nos alliés, a déclaré Maxime Verhagen”. Certains pays européens à l’image de la France n’envisagent pas pour le moment de renforcer leurs troupes. L’Allemagne estime quant à elle que la question du nombre n’est pas prioritaire. “Un débat qui se réduirait à réfléchir au nombre de troupes qui seront déployées ou qui doivent l‘être, n’a pas lieu d‘être en Allemagne, a dit Guido Westerwelle, le ministre des affaires étrangères allemand. Ce n’est pas du tout le bon débat”. Gordon Brown dont le pays dispose de 9000 soldats sur place a déjà prévu un renfort de 500 hommes dans les tous prochains jours. Barack Obama pourra aussi compter sur le soutien de la Pologne qui dispose déjà de 2000 soldats en Afghanistan, et qui prévoit un renfort de 600 hommes.