DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

A J-4 de Copenhague, les militants écologistes plus actifs que jamais

Vous lisez:

A J-4 de Copenhague, les militants écologistes plus actifs que jamais

Taille du texte Aa Aa

Le sommet de Copenhague s’ouvre dans quatre jours. Un peu partout, les délégations peaufinent leur message. Avec des slogans parfois percutants, comme les affiches accrochées dans l’aéroport de Copenhague, montrant quelques-uns des dirigeants du monde, vieillis de dix ans. On les voit en 2020, s’excuser de ne pas en avoir fait assez contre le réchauffement climatique à l‘époque où ils étaient au pouvoir.

Plus spectaculaire encore, l’action de Greenpeace en France. Ce mercredi, des militants de l’ONG ont perturbé le déroulement d’un débat à l’Assemblée nationale, ce qui a provoqué une grande pagaille, une suspension de séance et des réactions indignées, comme celle de Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialiste. “L’action de Greenpeace est parfaitement légitime et respectable, dit-il, mais ce qu’ils ont fait à l’Assemblée nationale (ce mercredi) après-midi est totalement inadmissible”. Un peu plus tôt dans la journée, les militants écologistes avaient mené une première action d‘éclat en grimpant sur le toit de l’Assemblée nationale, avant d’en être délogés. Et pendant que Greenpeace fait tout pour tirer la sonnette d’alarme, les habitants de Moscou, eux, n’ont qu‘à regarder leur thermomètre pour constater la réalité du réchauffement climatique. Alexey Lyakhov, météorologue russe, confirme le niveau exceptionnellement élevé des températures en ce début décembre. “Un record pour cette période de l’année”, s’exclame-t-il.

Près de dix degrés dans les rues de Moscou. Du jamais vu depuis la fin du XIXème siècle. Les organisations écologistes préviennent que ce réchauffement du climat va provoquer des changements dans la vie des animaux et des plantes.