DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Géorgie reproche à l'Ossétie du Sud de ne pas respecter sa parole dans la libération des prisonniers

Vous lisez:

La Géorgie reproche à l'Ossétie du Sud de ne pas respecter sa parole dans la libération des prisonniers

Taille du texte Aa Aa

L’Ossétie du Sud, une région séparatiste de la Géorgie, n’a libéré que deux des quatre adolescents géorgiens interpellés début novembre après avoir franchi la frontière en possession d’explosifs.

Auparavant, Tbilissi avait remis un groupe de cinq prisonniers sud-ossètes à Tsinkhvali dans le cadre d’un accord négocié sous médiation européenne. Ces derniers avaient été arrêtés lors du conflit armé entre la Géorgie et la Russie en août 2008. Conflit qui avait vu la sécession de l’Ossétie du sud et de l’Abkhazie. Deux régions que Tbilissi considère comme partie intégrante de son territoire mais dont Moscou a reconnu l’indépendance. La Géorgie réclame la libération des deux derniers adolescents arrêtés en novembre 2009. Ces derniers âgés de 16 et 17 ans se sont vus infliger un an de prison ferme chacun. Le Conseil de l’Europe assure toutefois qu’ils devraient être relâchés d’ici dix jours