DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le triomphalisme français ravive les rivalités avec le Royaume-Uni


Le bureau de Bruxelles

Le triomphalisme français ravive les rivalités avec le Royaume-Uni

Nicolas Sarkozy a reçu ce vendredi le président désigné du Conseil européen, Herman Van Rompuy, dont il avait poussé la candidature. Une candidature acceptée par Londres, qui a obtenu le poste de Haut représentant aux Affaires étrangères pour la Britannique Catherine Ashton. Mais depuis, les propos de Nicolas Sarkozy, rapportés par la presse, ont passablement irrité le gouvernement britannique. Le président s’est félicité du triomphe de Paris, en décrochant le fauteuil de commissaire européen au Marché intérieur et aux Services financiers pour Michel Barnier. Barnier, considéré comme un protectionniste à Londres, doit plancher sur la régulation de la finance européenne, notamment en mettant en place des mécanismes de surveillance des marchés. Nul doute qu’il sera désormais surveillé de très près par la City de Londres, la première place financière d’Europe.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Paul McCartney demande "un jour sans viande" pour sauver la planète