DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Européens sermonnent l'Ukraine sur le gaz

Vous lisez:

Les Européens sermonnent l'Ukraine sur le gaz

Taille du texte Aa Aa

Les stocks de gaz sont pleins, la demande en baisse. Mais les Européens ont tout de même du souci à se faire. Avec l’hiver surgit une question lancinante : l’Ukraine acheminera-t-elle sans couac le gaz dont ils ont besoin ? Chaque mois, Kiev peine à régler sa facture à Moscou. Or la Russie fournit 25% du gaz consommé par les Européens, et 80% de ce gaz transite par l’Ukraine. Tributaire de ce pays aux finances vacillantes, l’Union européenne a saisi l’occasion de leur sommet commun pour le sermonner.

“L’attente principale de nombreux consommateurs en Europe est qu’il y ait une prévisibilité lorsqu’il s’agit du transport de gaz naturel”, a déclaré le Premier ministre suédois Fredrick Reinfeld, dont le pays préside l’Union. Côté ukrainien, le président s’y engage : le gaz affluera et les réformes attendues seront mises en route. “Nous avons eu des discussions qui n‘étaient pas faciles sur nos relations gazières. Mais je veux dire à nos amis européens que l’Ukraine peut assurer le transit du gaz vers l’Europe dans le respect des principes et des normes européennes”, a assuré Viktor Iouchtchenko. Pour recevoir l’aide internationale qui l’aidera à payer ses factures, l’Ukraine doit notamment mener une politique de rigueur, mais Viktor Iouchtchenko a d’autres préoccupations. L’avance de ses rivaux Viktor Ianoukovitch et Ioulia Timochenko dans les sondages en est une, surtout à un mois-et-demi de l‘élection présidentielle.