DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Opel : General Motors fait un geste en faveur de l'emploi

Vous lisez:

Opel : General Motors fait un geste en faveur de l'emploi

Taille du texte Aa Aa

General Motors a renoncé à supprimer près de 550 emplois au centre de développement Opel de Rüsselsheim en Allemagne : un geste important qui devrait permettre d’atténuer les tensions avec les syndicats. Devant 9.000 salariés au siège d’Opel, Nick Reilly le patron d’Opel a déclaré que le groupe américain n’avait pas l’intention de mener une politique de licenciements massifs. Le dirigeant syndical d’Opel a pour sa part affirmé qu’il était prête à des concessions en termes de réduction des coûts en échange d’engagements sur l’autonomie d’Opel.