DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Première nuit dans son chalet suisse pour Roman Polanski

Vous lisez:

Première nuit dans son chalet suisse pour Roman Polanski

Taille du texte Aa Aa

Roman Polanski retrouve, ou presque, la Suisse à laquelle il était habitué. C’est dans son chalet de Gstaad que le cinéaste franco-polonais a passé sa première nuit en famille, après plus de deux mois de prison. Arrêté le 26 septembre dernier sur mandat d’arrêt des Etats-Unis, Roman Polanski a fini par convaincre la justice suisse de le libérer sous caution. Mais le réalisateur est assigné à résidence et doit porter un bracelet électronique.

De la tranquillité, c’est ce que lui souhaitent certains habitants de Gstaad. “L’affaire judiciaire suit son cours, dit une femme, mais l’affaire médiatique, c‘était vraiment trop !”. “Il faut le laisser tranquille maintenant, lui et sa famille”, estime une autre habitante. “Si la plaignante dit que maintenant, tout est OK, alors ça doit l‘être, commente un touriste. Pourquoi devrait-on l’envoyer devant un tribunal aux Etats-Unis, l’extrader ? C’est une femme maintenant, plus une jeune fille, et elle a accepté le passé”. L’affaire Polanski remonte à 1977. Accusé d’avoir eu des relations sexuelles illégales avec une mineure à Los Angeles, le cinéaste avait d’abord plaidé coupable, puis s‘était enfui des Etats-Unis.