DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Volte-face du Maroc sur le cas de Haminatou Haidar

Vous lisez:

Volte-face du Maroc sur le cas de Haminatou Haidar

Taille du texte Aa Aa

Désillusion pour la militante pro-Polisario Haminatou Haidar. Vendredi après-midi, la jeune femme s’est vu refuser par les autorités marocaines l’entrée au Sahara occidental. Ce voyage en avion, au départ de l’aéroport de Lanzarote aux Canaries, avait pourtant été autorisé quelques heures auparavant par le Maroc. Mais au dernier moment, son avion a dû rebrousser chemin et Haminatou Haidar se retrouve à la case-départ, à Lanzarote.

“Ma dignité est au dessus de tout. Comme mère, je pense toujours à mes enfants, mais je préfère que mes enfants vivent sans mère mais avec dignité”. Le Sahara occidental, ancienne colonie espagnole, a été annexé en 1975 par le Maroc qui l’administre depuis cette date. Le Front Polisario, lui, se bat pour un le droit à l’autodétermination. Haminatou Haidar, expulsée le 16 novembre du Sahara, avait alors entamé une grève de la faim qu’elle a cessé ce vendredi. L’Espagne lui a proposé, sans réponse positive, un passeport espagnol.