DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Lyon: la fête des Lumières sous le signe du développement durable

Vous lisez:

Lyon: la fête des Lumières sous le signe du développement durable

Taille du texte Aa Aa

Vue du ciel, la fête des Lumières de Lyon ne changent pas la physionomie de la planète bleue. Et pourtant elle attire comme la flamme d’une bougie… Quatre millions de touristes viennent plonger dans cette féérie lumineuse, un choc ou un ravissement…

Jusqu’au 8 décembre, des sites emblématiques de Lyon comme la Cathédrale Saint Jean, la place des Jacobins, la Préfecture, la place des Célestins, l‘église Saint Nizier ou la place des Terreaux sont habillés de lumières et de musique. Une mutation éphémère, un changement d’identité… L’austérité dune façade laisse place à un oiseau imaginaire et à son petit cavalier… Pour cette 11ème édition, 70 projets créés par les plus grands artistes européens et mondiaux de la lumière ont été retenus. Au milieu des clins d’oeils poétiques, plusieurs font passé des messages environnementaux. En matière de développement durable, la Fête des Lumières veut d’ailleurs donner l’exemple. Elle ne représente que 0,1 % de la consommation annuelle d’énergie de l’éclairage urbain de la ville. La fête des Lumières est depuis quelques années pionnière dans le secteur des innovations de la Lumière, notamment en utilisant la technologie des LED (diodes électroluminescentes) qui permet une consommation d’énergie très basse.