DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Perm: des familles éplorées dénoncent la mort de leurs enfants


Russie

Perm: des familles éplorées dénoncent la mort de leurs enfants

Un rendez-vous à la morgue dimanche matin dans le froid sibérien… C’est la dure réalité des familles russes de Perm.

48 heures après l’incendie d’un restaurant-boîte de nuit et la mort de 112 jeunes, la colère succède à la tristesse et à l’incompréhension.

Cinq personnes ont été arrêtées pour non respect des règles de sécurité en matière de feux d’artifices. Ils risquent sept ans de prison.

Mais ce n’est pas cela qui rendra son fils Sergueï, 21 ans, à Nadezdha Zhizhina: “Les propriétaires devraient écoper de la peine maximale. Nous ne laisserons pas pas tomber comme ça, nous irons devant la justice. La femme de mon fils est enceinte, elle est sur le point d’accoucher, comment va-t-elle faire pour vivre maintenant dites-moi ?” “C’est monstrueux, ces jeunes étaient l’avenir de la Russie. Leurs rêves ne se réaliseront jamais. Leur potentiel a été anéanti, réduit en cendre d’une horrible manière, ça me rappelle les fascistes qui brûlaient les gens.” Les premières cérémonies funèbres sont prévues ce dimanche. 26 personnes sont toujours hospitalisées dans un état critique. Un deuil national a été décrété lundi.

L’incendie s‘était déclaré dans la nuit de vendredi à samedi lorsque des feux d’artifice tirés à l’intérieur de l‘établissement ont embrasé le plafond. 230 personnes se trouvaient là pour faire la fête…

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Chili : enterrement solennel du chanteur engagé Victor Jara, exécuté par la dictature