DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Copenhague : espoir et détermination chez les activistes

Vous lisez:

Copenhague : espoir et détermination chez les activistes

Taille du texte Aa Aa

Le sommet de Copenhague, ce n’est pas seulement le rendez-vous des grands de ce monde. Des milliers d’activistes sont venus faire pression sur les décideurs. En coulisse, espoir et détermination résument l‘état d’esprit général.

“Je suis très impressionné par le fait qu’Obama vienne le dernier jour, avoue un militant allemand de German Watch, donc il va y avoir de véritables négociations mais je ne sais pas quelle en sera l’issue, j’espère que nous aurons quelque chose à célébrer.” “Si tout le monde se serre les coude et montre aux gouvernements que nous, en tant que peuple, en tant que voix de toutes les nations, nous n’accepterons rien de moins qu’un engagement fort, ils n’auront pas le choix,” dit une jeune scout. “Je pense qu’ils parviendront à un accord contraignant pour obtenir un accord contraignant en 2010,” ironise une autre activiste. L’affluence générée par le sommet a obligé les organisateurs danois à des considérations environnementales. Notre envoyé spécial à Copenhague, Johannes Barkhe, nous rappelle que “15 000 personnes participent à ce sommet, un sommet de surcroît couvert par des milliers de journalistes. Alors bien sûr, le plus grand sommet sur le climat va aussi émettre du CO2 : 40 000 tonnes selon les organisateurs. Pour compenser, ils ont renoncé à offrir des cadeaux, l’eau que l’on boit sort du robinet et ils ont financé un programme environnemental au Bangladesh.”