DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Evo Morales crie victoire et promet d'accélérer le changement

Vous lisez:

Evo Morales crie victoire et promet d'accélérer le changement

Taille du texte Aa Aa

Evo Morales triomphal. Le président bolivien et ses partisans en sont convaincu : la victoire est acquise. Il est vrai que tout semble l’indiquer : selon les sondages de sortie des urnes, il serait réélu dès le premier tour avec plus de 60% des voix. Le premier dirigeant indien du pays a promis “d’accélérer le changement”, la refondation socialiste et pro-indigène de la Bolivie, avant d’ajouter : “ce triomphe n’est pas que celui des Boliviens”, il marque aussi “la reconnaissance des présidents, des gouvernements et des peuples anti-impérialistes”.
 
Son principal adversaire, l’ancien militaire Manfred Reyes Villa n’obtiendrait que 23 à 25% des suffrages. La droite a d’ores et déjà dénoncé le risque de dérive despotique du président socialiste, craignant qu’il ne cherche à briguer un troisième mandat. La nouvelle constitution approuvée en janvier dernier et cette réélection annoncée devraient lui permettre en tous cas d’avoir les cartes en main au parlement, puisqu’il obtiendrait la majorité des deux tiers au Sénat.
 
Des résultats partiels seront délivrés dans la journée.