DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afghanistan: Vers une indemnisation des victimes d'un bombardement

Vous lisez:

Afghanistan: Vers une indemnisation des victimes d'un bombardement

Taille du texte Aa Aa

La décision vient de Berlin après une frappe de l’Otan du 4 septembre. Elle avait été ordonnée par un commandant allemand après le vol par des talibans de deux camions citernes remplis d’essence. Le raid aérien près de Kunduz dans le nord du pays a causé la mort de 30 civils et de 69 insurgés d’après Kaboul. Mais selon un avocat qui affirme représenter les familles des victimes, ce sont 137 personnes qui ont perdu la vie. Le ministère allemand de la Défense a annoncé lundi qu’il prendrait contact avec cet avocat pour discuter des dédommagements.

L’affaire a provoqué des démissions. Le ministre du Tavail Franz Josef Jung qui était ministre de la Défense au moment des faits et dont le successeur est Karl Theodor zu Guttenberg, a quitté son poste le mois dernier. Il est accusé d’avoir tenté de dissimuler les pertes civils du raid dans les semaines qui ont précédé les élections législatives du 27 septembre. Selon les sondages, près de 60% des Allemands sont pour le retrait de leur troupe d’Afghanistan.