DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Journée d'horreur à Bagdad

Vous lisez:

Journée d'horreur à Bagdad

Taille du texte Aa Aa

Cinq attentats à la voiture piégée ont semé la mort ce mardi dans la capitale irakienne. Au moins 127 personnes ont été tuées et plus de 440 autres blessées. Le massacre s’est produit dans la matinée vers 10h25, heure locale. Les 5 véhicules, dont 4 étaient conduits par des kamikazes, ont explosé presque simultanément. L’un ciblait le siège provisoire du ministère des Finances, un autre le palais de Justice, un autre encore l’antenne du ministère de l’Intérieur. Un véhicule a explosé au dessus d’un tunnel menant au ministère du Travail. Un kamikaze a fait sauter sa voiture contre une patrouille de police devant l’Institut de technologie.

L’armée irakienne a pointé du doigt le réseau terroriste Al-Qaïda et les membres du parti Baas, parti dissous de l’ancien dictateur Saddam Hussein. La planification de ces attentats ressemble à celle des attaques du 19 août et du 25 octobre contre des symboles du pouvoir à Bagdad qui avaient fait plus de 250 morts. Le secrétaire général de l’Onu s’est dit choqué et a condamné ces attaques. Coïncidence ou pas, elles ont été organisées le jour où les services du président irakien Jalal Talabani annonçaient que les élections législatives étaient fixées au 6 mars. Des élections cruciales pour l’avenir du pays. Il s’agira du deuxième scrutin de ce type depuis la chute de l’ancien régime en 2003.