DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le premier pas des Etats-Unis vers la régulation de leurs émissions de gaz à effet de serre est salué

Vous lisez:

Le premier pas des Etats-Unis vers la régulation de leurs émissions de gaz à effet de serre est salué

Taille du texte Aa Aa

L’EPA, l’Agence américaine de Protection de l’environnement a estimé hier qu’elles représentaient “une menace pour la santé publique”. Cette décision l’autorise à édicter elle-même un premier décret qui portera sur les émissions de CO2 des camions légers.

Un soutien de poids pour Barack Obama qui a promis de réduire les émissions de CO2 aux Etats-Unis de 17% d’ici 2020 par rapport à 2005. Il devrait le rappeler à Copenhague où il se rendra le 18 décembre prochain. L’annonce de l’EPA n’est qu’un point de départ selon Greenpeace. Le président Obama peut désormais réduire le niveau des émissions aux Etats-Unis afin d’atteindre les objectifs qui permettront de lutter contre le réchauffement climatique. A Copenhague, nous attendons du président Obama un objectif significatif de réduction des émissions et c’est grâce à cela que nous parviendrons à un accord historique”. Yvo de Boer, le responsable du climat à l’Onu encourage lui aussi Washington à transformer l’essai avec l’aide des entreprises américaines. Elles y ont toutes intérêts selon lui. Le WWF se veut lui aussi optimiste. “Ce n’est que la première pièce du puzzle mais cela ne fait pas tout. Une solution globale passe par une régulation du climat et c’est pourquoi nous voulons que le président vienne à Copenhague pour expliquer au monde qu’il va faire de l’adoption de cette loi sur le climat sa priorité numéro 1”. Cette loi a été adoptée par la Chambre des représentants mais le débat au Sénat devrait se tenir courant 2010. Conscient des difficultés, le président Obama rencontrera ce mercredi des entrepreneurs et des écologistes afin de discuter avec eux de Copenhague et des énergies renouvelables comme le solaire ou l‘éolien.