DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le Président de la BCE prudent sur la reprise, rappelle les banques à leurs devoirs

Vous lisez:

Le Président de la BCE prudent sur la reprise, rappelle les banques à leurs devoirs

Taille du texte Aa Aa

Les obstacles sur le chemin de la reprise économique sont bien réels : le principal d’entre eux c’est le chômage et ses taux élevés nous rappellent que la crise n’est pas terminée. Dans un entretien avec Euronews, le Président de la BCE Jean Claude Trichet a confirmé le paradoxe de la croissance économique et l’importance du chômage. “En dépit du fait que nous aurons une croissance positive et que nous ayons désormais passé cette dramatique période d’importante contraction de l’activité, explique Jean-Claude Trichet, nous ne connaissons pas une croissance suffisamment importante pour nous permettre de réduire le chômage”. Le Président de la BCE est donc prudent sur la reprise et les perspectives de croissance, amis il s’est également adressé aux banques commerciales en leur rappelant une nouvelle fois la nécessité pour l‘économie que ces banques fassent leur devoir c’est à dire ouvrent le robinet du crédit. “Ce qui a été fait par les gouvernements en termes de mesures exceptionnelles, a été un risque pris pour aider le secteur financier. Tout ceci n’a pas été fait pour faire plaisir aux banques : “pour leurs beaux yeux” je dirai en français. Tout ceci a été fait pour les aider à faire leur travail qui est de financer l‘économie réelle. Donc notre message aux banques commerciales est très clair : faites votre travail”. Au cours de cette interview, le président de la BCE a également souligné qu’il était essentiel que les gouvernements de la zone euro ramènent leurs déficits publics aux seuils qui ont été fixés pour 2012 ou 2013.