DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'indépendance du Kosovo était inévitable selon Washington

Vous lisez:

L'indépendance du Kosovo était inévitable selon Washington

Taille du texte Aa Aa

Devant la Cour internationale de justice (CIJ) de La Haye, aux Pays-Bas, les Etats-Unis ont défendu ce mardi encore la déclaration unilatérale d’indépendance du Kosovo. Une déclaration condamnée par la Serbie et son allié russe qui ont demandé à la CIJ de se prononcer.

“Le régime établi par la résolution de l’ONU protège l’intégrité territoriale de la Serbie et exclut toute action unilatérale au Kosovo, que ce soit par la communauté albanophone ou par Belgrade”, explique l’ambassadeur russe aux Pays-Bas Kiril Gevorgian.

Pour le chef de la délégation américaine, l’indépendance de l’ex-province serbe était la seule option viable après le conflit des Balkans. “C’est pour cela que nous demandons à cette Cour de ne pas porter atteinte à la déclaration du Kosovo, que ce soit en refusant de statuer ou en répondant positivement à cette question : La déclaration d’indépendance du Kosovo est-elle en accord avec le droit international ?”, rétorque Harold Hongju Koh.

Peuplée majoritairement d’Albanophones, le Kosovo a proclamé son indépendance en février 2008. Un geste unilatéral reconnu par 22 des 27 Etats membres de l’Union européenne.

La CIJ devrait rendre dans quelques mois un avis non contraignant sur la légitimé de cette proclamation d’indépendance.