DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La publication d'un document confidentiel sème le doute à Copenhague

Vous lisez:

La publication d'un document confidentiel sème le doute à Copenhague

Taille du texte Aa Aa

Sauver les arbres et la Terre, c’est un combat difficile, et à Copenhague, cela commence par une lutte entre pays industrialisées et pays en développement. La pression s’accroît sur les pays riches, accusés de ne pas en faire assez. Au deuxième jour du sommet, un document est venu semer le trouble, et raviver la méfiance. Ce document, c’est un projet du Danemark, qui circule dans les couloirs de la conférence, et qui propose des pistes. Des brouillons de travail, s’est empressé d’expliquer le négociateur de la commission européenne :

“Il n’a pas été validé, c’est juste un morceau de papier, dit Artur Runge-Metzger. Le seul texte valide sera celui sur lequel les gens négocient.”

Trop tard, le doute est installé dans les esprits. Les pays les plus pauvres craignent que les nations riches oublient les obligations qu’elles ont envers eux.

Pour le chef de la délégation soudanaise “il s’agit d’une grave violation qui menace le succès du processus de négociation de Copenhague. Nous ne pouvons pas nous permettre un échec à Copenhague”, dit Lumumba Stanislaus Di-Aping.

Pour savoir si ce sommet sera un échec, ou une réussite, il faudra attendre les derniers instants, le 18 décembre, lorsque chefs d’Etats et de gouvernement se rencontreront. C’est là que les vrais débats auront lieu.