DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les apports du Traité de Lisbonne en matière de coopération policière et judiciaire

Vous lisez:

Les apports du Traité de Lisbonne en matière de coopération policière et judiciaire

Taille du texte Aa Aa

Une police et une justice commune… L’Europe en est encore loin et la plupart des pays ne souhaitent pas céder de souveraineté dans des domaines aussi sensibles. Pour autant, le Traité de Lisbonne rend les prises de décisions plus faciles et démocratiques en remplaçant le vote à l’unanimité par la majorité et en impliquant le Parlement européen. Des outils efficaces de coopération existent déjà comme Europol dans le domaine policier :

“Parallèlement au Traité de Lisbonne, d’importants changements sont apportés au cadre légal d’Europol, et cela intervient plus ou moins en même temps. Cela nous donne de nouveaux pouvoirs et de nouvelles capacités. Pour la première fois, nous aurons la possibilité d’enquêter par exemple sur des tueurs en série qui se déplacent en Europe. Nous resterons néanmoins focalisés sur nos grandes priorités, à savoir contrer les groupes terroristes et les trafiquants de drogue”, explique Rob Wainwright, directeur d’Europol.

La liberté de circulation et la segmentation des services répressifs joue en faveur des réseaux criminels. Mais les Européens commencent à harmoniser certaines règles pénales et Eurojust, le pendant judiciaire d’Europol, est en passe d‘étendre son action.

“Avec le Traité de Lisbonne, Eurojust aura le pouvoir de décider, de lancer des enquêtes et des poursuites. C’est une évolution significative. Et deuxièmement, Eurojust coordonnera ces actions des différentes autorités nationales”, confirme le président d’Eurojust, José Luis Lopes da Mota.

Le Traité de Lisbonne entr’ouvre même la porte à la création d’un parquet européen qui combattrait dans un premier temps les infractions portant atteinte aux intérêts financiers de l’Union. Plus que toute autre, c’est via une politique des petits pas que l’Europe de la sécurité et de la justice progresse.