DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Marrakech rend hommage à Emir Kusturica

Vous lisez:

Marrakech rend hommage à Emir Kusturica

Taille du texte Aa Aa

Il est considéré comme l’enfant terrible du cinéma et le Festival international du film de Marrakech lui consacre une rétrospective. Né en 1954 à Sarajevo, Emir Kusturica cumule les casquettes de réalisateur, d’acteur et de musicien et est l’auteur de 8 longs métrages hautement récompensés à Cannes, Venise et Berlin. Pour lui, Marrakech constitue un tremplin pour les nouveaux talents.

“Vous savez, vu les conditions très difficiles dans lesquelles les jeunes réaléisateurs évoluent, je pense que des festivals comme celui-ci sont un terrain idéal pour sentir les tendances en vogue dans le cinéma, dit-il. Parce que le cinéma d’aujourd’hui se divise entre une branche commerciale de plus en plus importante et une branche art et essai de plus en plus réduite.”

L’intégralité de l’oeuvre d’Emir Kusturica est projetée à Marrakech dans le cadre du festival.

Très remarqué, le tout premier opus du maître pour le grand écran, « Do you remember Dolly Bell », l’histoire des premiers émois d’un adolescent dans le Sarajevo des années 60.

C’est avec “Le Temps des Gitans” qu’il accède à la renommée internationale. Ce cinéaste et cinéphile issu d’un pays peu représenté dans l’industrie du film, s’intéresse tout particulièrement au cinéma des pays du sud, selon lui plus authentique.

“Le cinéma du sud met en valeur des problématiques que j’aime, comme le fait le néo-réalisme italien, s’explique-t-il. Je pense que ce cinéma est moins connu pour son esthétique que pour son bon sens populaire, celui des pauvres.”

Kusturica s’essaie à tous les genres. Son dernier film est un documentaire sur Maradona qu’il a suivi pendant des mois. Il y déclare sa passion pour le joueur et le football.

Cet anti-conformiste accepte cependant le jeu des honneurs et du tapis rouge. Le festival de Marrakech lui a d’ailleurs attribué une étoile d’or pour l’ensemble de sa carrière.

Une carrière dont la prochaine étape est un long-métrage sur la vie du révolutionnaire mexicain Poncho Villa, qui sera incarné par Johnny Depp.

Plus d’infos sur : www.festivalmarrakech.info