DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Reportage littéraire et humour récompensés par le prix du livre européen

Vous lisez:

Reportage littéraire et humour récompensés par le prix du livre européen

Taille du texte Aa Aa

Journaliste, le Polonais Marius Szczygiel est pourtant lauréat de cette troisième édition du prix du livre européen dans la catégorie roman pour une oeuvre très particulière. “Gottland”, est une enquête minutieuse sur la société tchèque d’aujourd’hui. Il appartient au genre très rare du reportage littéraire, une spécialité polonaise.

“Si vous voulez connaître l’origine de ce genre, elle remonte tout simplement à l‘ère communiste. L’auteur devait alors contourner la censure. L‘écrivain, mais aussi le reporter, devait donc écrire de manière à ce que la censure ne puisse rien lui reprocher. Il devait trouver une forme pour parler de certaines choses sans véritablement les mentionner”, explique Marius Szczygiel.

Dans la catégorie essais, l’eurodéputée libérale française Sylvie Goulard a été récompensée pour son livre “L’Europe pour les Nuls”. Une oeuvre publiée en 2005, dans la foulée du référendum négatif sur la Constitution européenne. L’Europe, une contrée méconnue. Mais les “Nuls” ne sont pas ceux que l’on croit selon la lauréate.

“Ce que j’ai pensé, je l’ai écrit dans ce livre. Il y a beaucoup de personnes, qui exercent des responsabilités en Europe, qui ne se sentent pas tenues d’expliquer ce qu’elles font de manière simple et vivante. Parfois d’ailleurs elles ne se gênent pas pour détruire en partie ce qui a été fait en Europe. C’est ceux-là les nuls. Ce ne sont pas les gens simples auxquels on n’explique pas correctement ce qu’est l’Union européenne, qui restera toujours assez complexe avec 27 pays, autant de cultures. Mais c’est ce qui fait son charme”.