DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Aide aux pays pauvres, pas d'entente entre les 27

Vous lisez:

Aide aux pays pauvres, pas d'entente entre les 27

Taille du texte Aa Aa

L’image d’une Europe à la pointe de la lutte contre le changement climatique risque d‘être écornée. Réunis à Bruxelles, les Vingt-sept n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur une aide de six milliards d’euros aux pays pauvres. Du coup, les négociations se poursuivent, mais José Manuel Barroso reste optimiste : “Lorsqu’on parle de Copenhague, la plupart des gens parlent des Etats-Unis, de la Chine et de l’Europe. Certains semblent oublier les plus pauvres, les plus vulnérables des pays d’Afrique et des Etats insulaires. Et sans notre soutien à ces partenaires, il n’y aura pas d’accord à Copenhague. C’est pourquoi demain, si les chefs d’Etat et de gouvernement arrivent avec un engagement important en ce qui concerne l’aide immédiate, je pense que cela pourra être une immense contribution au succès de Copenhague.”

Pour aider sans tarder les pays pauvres à verdir leurs économies et à gérer les conséquences du réchauffement, la présidence suédoise de l’Union mise sur une enveloppe de 2 milliards d’euros par an au cours des trois prochaines années. Or trois pays, la France, l’Allemagne et l’Italie, n’ont pas encore mis de chiffre sur la table.