DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La police turque disperse une manifestation pro-kurde à Diyarbakir

Vous lisez:

La police turque disperse une manifestation pro-kurde à Diyarbakir

Taille du texte Aa Aa

La question kurde plus que jamais au cœur de l’actualité turque. Ce lundi, des milliers de partisans du DTP, le principal parti pro-kurde s‘étaient donnés rendez-vous à Diyarbakir dans le sud-est du pays. Les manifestants voulaient ainsi dénoncer la dissolution de leur parti. Car effectivement, depuis vendredi dernier, le DTP a officiellement cessé d’exister. Décision prise par la cour constitutionnelle. Motif : le DTP a noué des liens avec le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), une organisation considérée comme terroriste par Ankara.

Depuis vendredi, les manifestations pro-kurdes se multiplient en Turquie, et à chaque fois, la police intervient. Cela a été encore le cas ce lundi à Diyarbakir. Plusieurs partisans du DTP ont été interpellés.

Cette situation place le Premier ministre dans l’embarras. Recep Tayyip Erdogan a récemment initié des gestes de bonne volonté à l‘égard des Kurdes. Or, la décision des juges de la cour constitutionnelle va dans le sens inverse. Et puis il y a la position de l’Union européenne (la Turquie est candidate à l’adhésion) : Bruxelles a semblé regretter la dissolution du parti pro-kurde, considérant que cela n‘était pas forcément un bon signal démocratique.